Search
  • lesouriredunlion

L'actu sourire du mois d'avril

Nous sommes ravis de vous retrouver et de vous partager notre petit billet actus du mois d’avril !

Nous ne pouvions pas écrire ce billet sans vous informer que le Sri Lanka traverse actuellement une crise importante.

En effet, le pays est en proie à une pénurie de nombreux produits d'importation et notamment de gaz, les habitants subissent des coupures de courant allant de 8 à 12 heures par jour.

Nous avons fait parvenir des vivres en urgence à l'orphelinat dont nous nous occupons,

si vous souhaitez nous aider nous vous donnons rendez-vous ici : https://www.lesouriredunlion.fr/faire-un-don


Et maintenant, un peu de légèreté, et en avant toute pour découvrir ensemble les us et coutumes du Sri Lanka au mois d’avril ...


Au Sri Lanka on fête


AURUDU (Nouvel An)

Crédit photo : le blog altiplano voyage


Le 14 avril, la fête du Nouvel An tamoul réunit Cinghalais bouddhistes et Tamouls hindous. On se retrouve alors en famille pour s’échanger des cadeaux et partager le Kiribat, un plat composé de riz au lait présenté en losanges.

Durant cette période, tout tourne au ralenti (notamment, absence de transports en commun) et les commerces ont obligation de fermer. Les manifestations les plus étonnantes sont organisées à Nuwara Eliya où les classes aisées se précipitent pour fuir la chaleur moite de Colombo, et participer à un tas de mondanités diverses : courses de vieilles voitures, parcours de golf et concours hippiques... Entre l’année qui se termine et celle qui s’ouvre, un laps de temps est consacré au remerciement de Dieu et à la prière (notamment pour de bonnes récoltes à venir).



BAK FULL MOON DAY POYA

Crédit photo : webplus.info


Cette fête religieuse se déroule autour du 21 avril. Ce jour Saint marque la deuxième visite de Bouddha au Sri Lanka, afin d'unir deux dirigeants locaux, oncle et neveu, Mahodara et Chulodara, qui étaient entrés en conflit l'un avec l'autre.

Gautama Buddha souhaitait mettre fin à la rivalité des deux groupes Naga et apporter la prospérité à la région. Le roi Mahodara, dirigeant du royaume Naga, dirigeait un parti.

Il a donné le souverain de la montagne Kannavaddamane à sa sœur en mariage, et ils ont eu un fils appelé Chulodara. Il était le chef du groupe rival.

L'oncle Mahodara et son neveu Chulodara se sont battus pour un trône de Manipalaga parsemé de pierres précieuses que le père de Mahodara avait donné à la mère de Chulodara.


Cet événement historique s'est produit sur l'île de Nagadeepas ou Nainathivu, au large de la péninsule de Jaffna, dans la province septentrionale du Sri Lanka. Nagadeepa Purana Rajamaha Viharaya est situé sur le site même où le Bouddha a diffusé son message de paix.

Les deux rois en guerre avaient donné au Bouddha le trône incrusté de pierres précieuses en signe de remerciement, après la fin du conflit. Mais le Bouddha avait gentiment refusé cette offre.

Le Rajayathana Stupa a ensuite été installé, selon la tradition bouddhiste, avec le trône inscrit dessus. Ce stupa est décoré en argent, principalement pour la défense de la brise marine salée.


Chaque pleine lune (généralement un mois) est un jour férié au Sri Lanka. Chaque pleine lune a son propre nom et ce sont des jours au cours desquels des événements importants du bouddhisme sont commémorés.

Ces jours de pleine lune sont appelés Poya. Les dates de Poya varient chaque année, et certaines dates de Poya auront lieu un jour avant ou après la date de la pleine lune.



La recette Sri Lankaise


KIRIBATH

Crédit photo : food and wine magasine


Généralement, le lait et le riz symbolisent la prospérité et l’abondance dans de nombreuses cultures de l’Asie du Sud-Est. Au Sri Lanka, le lait de coco qui bouillonne sur un pot d’argile en feu signifie la même chose. Cette recette cingalaise tient une grande place dans la culture cinghalaise et est censée apporter chance et bonheur : le kiribath, un gâteau de riz légèrement parfumé.



Étymologiquement, kiribath signifie riz au lait. Kiri est le lait et bath est le riz. C’est un gâteau de riz crémeux avec un soupçon subtil de saveur de noix de coco. Dans tous les foyers cinghalais, les occasions spéciales commencent par un kiribath. Dans les temps anciens, on l’offrait à Bouddha. C’est le premier aliment solide que goûte un nouveau-né et c’est le premier repas servi pour les nouveaux mariés. Les Cinghalais accueillent la nouvelle année avec du kiribath et du kaung (une huile douce) pour leur premier repas de l’année. Bref, le début de nouvelles activités, fêtes ou occasions propices sont célébrées avec du kiribath. Ce riz au lait de coco est aussi devenu l’un des petits déjeuners traditionnels du Sri Lanka. La préparation du kiribath est assez simple. Le riz cuit dans du lait de coco est refroidi, puis placé sur une assiette. Il est ensuite coupé en forme de losange et servi avec une variété d’accompagnements pour le petit déjeuner. Autrefois, le riz au lait était cuit dans des pots en argile sur un feu de bois, ce qui donnait une saveur unique au kiribath.


Recette pour 4 personnes


Ingrédients:

· 500 g de riz blanc à grains courts (idéalement du riz sri-lankais appelé kekulu)

· 750 ml de lait de coco épais

· 1¼ l d'eau

· Sel au goût


Préparation :

1. Laver le riz et le verser dans une grande casserole avec l'eau et le sel.

2. Porter à ébullition à découvert, à feu moyen.

3. Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter à feu moyen/doux jusqu'à ce que l'eau soit absorbée et que le riz soit tendre (environ 20 à 25 minutes).

4. Ajouter le lait de coco et bien mélanger.

5. Laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que le riz absorbe tout le lait de coco (environ 15 minutes).

6. Retirer du feu et laisser refroidir 5 minutes.

7. Transférer le mélange dans un grand plat peu profond et l'aplatir avec le dos d'une cuillère plate, d'une spatule ou d'un papier sulfurisé.

8. Dessiner des lignes sur la surface supérieure en forme de losanges ou de carrés.

9. Laisser refroidir et solidifier pendant environ 10 minutes avant de couper en morceaux.

10. Servir avec seeni sambol et/ou du lunu miris


Notes

Les proportions de lait de coco et d'eau sont approximatives. La quantité d'eau et de lait de coco dépend du type de riz utilisé. Si la surface du riz sèche trop rapidement, appliquer un peu de lait de coco pour le réhydrater. Dans certaines parties du Sri Lanka, le kiribath est traditionnellement préparé avec du riz rouge.


« Oyaagae ahaara vaela rasavaindainana! » en cinghalais… ou bon appétit!


Le proverbe Sri Lankais du mois


« Ce n'est pas à un chat qu'on confie de garder le lait »



Si vous souhaitez en savoir plus, ou faire un don à l'orphelinat, rendez-vous ici : https://www.lesouriredunlion.fr/faire-un-don





37 views0 comments

Recent Posts

See All